Prendre en main votre soin de douleur: soyez vous-même votre meilleur défenseur

Si vous souffrez de douleur constante et/ou de crises imprévues, vous allez sentir comme si vous aviez perdu le contrôle sur votre corps et votre façon de vivre. De la douleur persistante peut être débilitante et carrément effrayante.

Apprendre comment être son propre défenseur et être un joueur actif dans le soin de la douleur est la meilleure façon de se prendre en charge. Après tout, vous êtes l'expert de votre corps et de la façon dont la douleur affecte différents aspects de votre vie. Les études constatent que les personnes qui participent dans les décisions des soins de leur santé ont tendance à aller mieux que ceux qui prennent un rôle passif.

En étant son propre défenseur, vous allez vous sentir habiliter et plus apte à prendre des décisions pour un traitement en partenariat avec votre équipe de soins de santé qui s'ajuste avec votre style de vie et vos préférences.  Comme n'importe quoi dans la vie, si vous sentez faire parti du processus dès le début, vous êtes plus probable de croire et de suivre (d'adhérer) aux stratégies du traitement recommandé. Il y a aussi certaines preuves qu'une participation active dans la prise de décision peut vraiment augmenter l'efficacité du traitement et, par conséquent, améliorer les conséquences du traitement et réduire les coûts. Par exemple, les études montrent que les personnes avec de la douleur ont moins de dépression et d'anxiété et ont de meilleurs résultats s'ils communiquent ouvertement et sont impliquées dans le processus de prise de décision. Vous allez probablement vous sentir plus satisfait de vos soins aussi.

Que vous gardiez votre douleur silencieusement et que vous n'ayez pas encore cherché de traitement ou que vous êtes avec ça depuis des années, les trucs suivants peuvent vous aider à prendre soin de votre santé
 
5 Étapes pour prendre les bonnes décisions de santé pour vous

  1. Si vous ne l'avez déjà fait, trouvez le bon médecin et la bonne équipe d'experts.  Vous devriez vous sentir à l'aise avec cette personne, et lui ou elle devrait être bien disposé à être partenaire avec vous en voulant développer votre plan de traitement pour la douleur. Votre médecin devrait vous informer des différentes options de traitements appropriés pour gérer votre douleur, les bénéfices et les risques de chaque thérapie, les modalités pour gérer la douleur complémentaire et les résultats attendus.

    Pendant votre recherche  sur le traitement de la douleur,  essayez de construire une équipe de soins de santé médicale et d'autres professionnels qui peuvent vous aider. Cette équipe pourrait inclure votre médecin, un spécialiste sur la douleur, une infirmière, un travailleur social ou un professionnel de la santé mentale et un nutritionniste.

    Rappelez-vous, que même s'il n'y a aucune cause pour votre douleur, ceci ne devrait pas exclure un traitement. Si vous n'êtes pas satisfait de vos soins -- parce que vos douleurs ne sont pas bien contrôlées, peut-être que vous sentez qu'on ne vous écoute pas  ou qu'il y a d'autres obstacles aux traitements — n'arrêtez pas de poser des questions ou de chercher pour un soulagement. Il y a des spécialistes en douleur juste comme il y a des spécialistes qui prennent soin des personnes avec des maladies de cœur et du cancer. Vous allez aussi peut être vouloir trouver un allié pour vous aider à vous défendre. Les infirmières et les travailleurs sociaux, par exemple, sont au première ligne et peuvent souvent vous aider pour trouver des ressources et faire le pont quand il faut interpréter une information médicale. Les organisations et d'autres groupes professionnels peuvent vous trouver un médecin dans votre région.

  2. Faites une liste de toutes vos options. Les traitements peuvent inclure des thérapies physiques et de la réhabilitation, de l'assistance psychologique, des médicaments, de la chirurgie et/ou des thérapies complémentaires tel des massages, de l'acupuncture et du yoga. Pour plus d'information voir APF Treatment Options: A Guide for People Living with Pain.

  3. Éduquez-vous. Vous savez ce qu'ils disent, la connaissance est le pouvoir. Le plus que vous apprenez sur votre condition et les différents traitements disponibles, le plus de confiance vous aurez au sujet de vos choix.  En vous éduquant, vous allez aussi avoir une image complète de votre soin médical. Dites à votre médecin combien d'information vous aimeriez recevoir au sujet de votre condition et sur les différentes options pour gérer votre douleur -- certaines personnes veulent savoir jusqu'au dernier détail tandis que d'autres ont seulement besoin de l'essentiel.

    En plus de consulter votre médecin au sujet de ce qui est le meilleur pour vous, lequel devrait être la source principale qui vous devriez vous fier, faites vos propres recherches. C'est mieux de consulter plusieurs sources.

    Aller en-ligne. L'internet est une source populaire pour de l'information sur la santé. Il y a des millions de sites web reliés à l'information sur la santé qui pourvoient pour les demandes grandissantes de ce type d'information. Mais ce n'est pas tous les sites web qui sont créés également. Quelques-uns peuvent contenir de fausses informations, alors soyez certain de confirmer l'information que vous trouvez avec votre médecin ou une autre source sûre. Vous pouvez aussi référer à la feuille de trucs APF Finding a quality health information, pour vous aider à déterminer si le site web et ses informations sont exactes et précises. La recherche de qualité en-ligne peut vous aider à être un partenaire plus informé quand vous travaillez avec votre médecin pour déterminer les meilleurs traitements pour vous.

    Visiter votre librairie locale. Plusieurs communautés et universités affiliés s'abonnent aux journaux médicaux et peuvent vous aider à rechercher pour des études reliées pour gérer la douleur.

    Parler à quelqu'un qui a la même chose que vous. Vous allez peut être vouloir demander à d'autres personnes qui ont la même chose que vous, quelles options ils ont considéré, les ressources qu'ils ont utilisées et comment elles sont arrivées à leur décision pour gérer leur douleur. Trouver un groupe de support, si vous ne l'avez pas déjà fait, dans votre région ou rejoingnez PainAid, le groupe de support en-ligne APF. Rappelez-vous, qu'étant donné les différences biologiques et d'autres différences, ce qui fonctionne pour une personne peut ne pas fonctionner pour vous, peu importe les ressemblances de votre douleur.

  4. Demander les bonnes questions et parler quand vous avez des inquiétudes au sujet de votre santé. Apprenez à poser des questions, même si vous vous interrogez au sujet d'options que votre médecin n'a pas parlées ou ne semble pas recommander. Si votre pressentiment vous dit que quelque chose n'est pas correct, c'est mieux de talonner pour plus d'information. Certains exemples de questions à poser incluent:

     

      • Quel est exactement l'examen/la procédure pour?

      • Combien de fois avez-vous fait cette procédure?

      • Comment les autres patients ont-ils répondu à ce traitement? Est-ce que je peux parler avec d'autres patients qui ont eu ce traitement (cette procédure chirurgicale spécifique, cette médication, etc.)?

      • Y-a-t-il d'autres alternatives de traitements que vous recommandez?

      • Quels sont les risques ou complications possibles?

      • À quoi puis-je m'attendre durant la récupération?

      • Qu'est-ce qui va arriver si je choisis de ne pas recevoir ce traitement?

      • Où puis-je avoir une deuxième opinion? attendre des avantages

  5. Peser les pours et les contres.  Passer au travers l'information de votre ou du diagnostique de la personne que vous aimez peut être accablant. Prenez votre temps et soyez certain de comprendre les risques et les bénéfices ou chaque option. Quelque choses que vous pouvez considérer inclut:

Gardez à l'esprit, que chaque traitement a des risques et des avantages. Soyez certain que votre médecin vous aide à comprendre le vrai risque au sujet d'un traitement. Décider si oui ou non on participe à une intervention risquée, même si le risque est très petit, peut être inquiétant. Votre médecin peut expliquer le risque et vous aider à interpréter les avantages attendues.

Voir Considérer vos options avec prudence pour plus de trucs utiles et les feuilles pour lister chaque option avec les pours et les contres.

Autres considérations

Voici d'autres choses à garder à l'esprit avec votre recherche du soulagement de la douleur.

Soyez patient. Une fois que vous travaillez ensemble avec votre médecin pour faire un tableau d'un plan pour gérer votre douleur, rappelez-vous d'être patient. Ça peut prendre du temps pour certains traitements à faire effet et pour votre corps à répondre au traitement. Votre médecin peut aussi avoir besoin de faire des ajustements basés sur les effets secondaires que vous pouvez avoir. Gardez à l'esprit, que la douleur est très complexe et individuelle parce que chacun de nous est différent biologiquement, il se peut qu'un certain traitement ne vous soulage pas, même si ce traitement a très bien fonctionné pour quelqu'un que vous connaissez.

Vérifiez régulièrement ce que vous prenez. Prenez du temps pour être certain que vous avez ce que vous avez besoin de votre médecin. Si vous n'êtes pas certain de l'avis de votre médecin ou si vous n'avez pas le soulagement que vous avez besoin, ce serait peut être le temps d'avoir une deuxième opinion ou de changer de médecin.

Restez en contrôle de vos soins. Gardez un fichier à date de vos registres médicaux, incluant les examens de laboratoires, les chirurgies, les consultations et le reste. Engagez-vous à être un consommateur éduqué et soyez à date des dernières recherches et de l'information sur comment gérer la douleur.

Soyez prêt à essayer quelque chose de nouveau. Soyez ouvert à considérer des options pour le soulagement de la douleur que vous ne connaissez pas encore. Par exemple, prendre un cours de yoga ou aller voir un conseiller psychologique peut avoir des avantages additionnels. Rappelez-vous, que la douleur affecte tous les aspects de la personne dans la vie d'une personne --- le physique, l'émotionnel et le spirituel -- alors soyez assurez de traiter et nourrir ces parties.

Confiez-vous à quelqu'un en qui vous avez confiance. Parlez à quelqu'un que vous aimez au sujet des différentes options pour le traitement, de la recherche que vous avez ramassé et pourquoi que vous penché vers une thérapie spécifique. Cette personne peut être apte à vous offrir des perspectives additionnelles, vous accompagner chez le médecin pour l'écouter et prendre des notes pour vous et poser des questions pour vous quand vous ne pouvez pas. 

Le contenu guide en ligne au sujet de prendre une décision sur la santé a été produit par American Pain Association lequel est uniquement responsable pour le contenu et le contrôle du maintien de l'éditorial de tous les matériaux et des publications qu'ils produisent. Nous reconnaissons avec gratitude ceux qui supportent notre travail. Ces matériaux ont été rendu possible avec le support de Medtronic, Inc.






Traduit par Louise Rochette Louise
Email: LouiseRochette@gmail.com